Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Visiteurs uniques

un compteur pour votre site

Publié par Jeanbatman

Jarre dans le home-studio de son appartement parisien en 2011
© Photo: Emmanuel Lek

Le journaliste suédois Johan Tollgerdt s'est rendu dans l'appartement parisien de Jarre le 28 octobre 2011 pour l'émission suédoise "Monitor". On y apprend pas mal de choses. En voici les passages-clés :


Bientôt Jean-Michel Jarre se rendra à Oslo, en Norvège, pour lancer des projets avec Royksöpp, le duo électro norvégien. Cette après-midi ensoleillée, il est arrivé à la maison en provenance d'Australie, où il a commencé des projets avec les premiers habitants du pays (NDLR : aborigènes). Dans l'ensemble je suis rester pendant environ 1 heure dans l'appartement de Jean-Michel. Ceci est juste une appartement à utiliser au cours de la nuit. Sa véritable maison est dans la banlieue ouest de Paris (Bougival) que j'ai été visitée plus tôt. Là, il a obtenu une grande maison ancienne avec une vue sur la Seine.


Ses méga-concerts demandent un travail très exigeant. Tous les détails sont à travailler et s'emboîtent parfaitement. Mais il ya un détail qui est la plus grande crainte de Jean-Michel. C'est le fait qu'il oublie son pantalon.

JMJ rit et dit: "Je ne sais pas D'un point de vue psychanalytique ce que cela signifie ?"

> Avec tous ses records d'affluence aux concerts à travers les années, je me demande si il a toujours tenté d'établir de nouveaux records.


JMJ: "Mes grands concerts en plein air ne sont pas comme essayer de gagner une course de Formule 1, je n'essaie pas d'établir de nouveaux records. Je suis privilégié dans le monde de la musique électronique, je le sais. On ne sait jamais combien de personnes viendront à mes concerts en plein air. Aussi je ne peux pas expliquer mon succès à travers les 35 dernières années. Mais je sais pourquoi je veux donner ce type de concerts même si certains musiciens, spécialement dans le segment électroniques sont quelque peu critiques. Certains semblent ne pas aimer que je vise un très grand public.

Aujourd'hui, nous vivons dans une époque avec les ordinateurs et les téléphones cellulaires mobiles qui signifie que maintenant peut-être plus que jamais nous sommes isolés. Peu de gens se soucient vraiment de leurs congénères. Pour briser cet isolement presque total qui peut rendre les gens se sentent très mal, je veux inciter les gens à sortir d'un concert unique et leur faire découvrir la musique électronique. Lors d'un concert les gens peuvent enregistrer en eux-mêmes leurs propres expériences, qui nous l'espérons, restera pour le reste de leur vie."


> Dans ses mains, JMJ tient soigneusement de nouvelles sorties d'albums en vinyle de ses anciens albums comme Oxygène et Equinoxe et il ne lâche pas facilement prise quand je tente de les toucher. Jean-Michel Jarre continue à parler du support vinyle.

JMJ: "Le vinyle est un objet délicat comme une différence d'un CD ou mp3. Ils ne vous donne pas le même sentiment. Vous n'avez pas de relation affective à eux. C'est précisément ce qui vous donne l'envie de télécharger de la musique gratuitement sur l'Internet aujourd'hui. Une grande partie de la musique a perdu de sa valeur."

JMJ pense que nous allons apprendre de l'histoire. Soit le vinyle sera de retour dans sa forme ancienne ou une nouvelle forme, mais dans une forme qui va inciter les gens à détenir physiquement un enregistrement dans leurs mains encore une fois, dit-il.


> JMJ est l'un des plus vieux adolescents dans le monde bien qu'il est devenu 63 cet automne. Alors comment peut-il se maintenir si jeune pour son âge?

JMJ: "C'est génétique. Mes parents sont tous deux devenus vieux harmonieusement. Je pratique la musique et peu de sport... Il y a des athlètes qui passe leur vie chez le Kiné avec leur corps destroy. Pour rester jeunes vous devriez plutôt lire des livres, regarder des films, écouter de la musique et (avec un grand sourire) faire beaucoup l'amour... le sexe est très important.


Source : http://sverigesradio.se/sida/artikel.aspx?programid=2098&artikel=4770966

Merci à Velodynamic pour la transcription. Traduction/Jeanbatman.

Commenter cet article