Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Visiteurs uniques

un compteur pour votre site

Publié par Jeanbatman

« Il ne faut pas se demander si on appartient à une mode »

Jean-Michel Jarre est en concert ce soir au Zénith de Montpellier où il se produit pour la première fois. Il termine son «2010 tour», sa tournée mondiale.
Entretien avec 20 Minutes.

On a l'habitude de vos shows en extérieur, pas dans des salles...
Il y a dix ans, je n'étais pas prêt à le faire. Mais il y a des choses qu'on ne peut pas faire en extérieur, car le vent joue beaucoup sur la qualité du son. Dans une salle, on peut contrôler la scénographie.

Que peut-on voir sur scène?
Je reprends les thèmes principaux de mon répertoire. On est quatre et il y a 70 instruments, certains électroniques. Mais pas d'ordinateur, c'est bien du live.

Vous vous positionnez souvent dans la lignée des rois de l'électro moderne...
Air, Moby m'apportent beaucoup. Je suis en contact avec Vitalic, Sébastien Tellier. Je travaillerai avec eux bientôt, aux Etat-Unis.

Vous en avez besoin pour être en phase avec un public plus jeune?
Il ne faut pas se demander si on appartient à une mode, le seul moyen d'avancer, c'est d'y croire.

Vous n'auriez pas aimé vous produire à l'Arena?
Le concert est prévu depuis très longtemps. L'Arena, c'est une salle protéforme, il y a trop d'ondes contradictoires. Mais si on me propose, je pourrai concevoir quelque chose. Propos recueilli par C.R (Article dans le contexte)

 

Commenter cet article