Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Visiteurs uniques

un compteur pour votre site

Publié par Jeanbatman

Interview à Betcpop (12/10/2015)

A l’occasion de la sortie de son nouvel album, Electronica I, nous sommes allés rencontrer Jean-Michel Jarre chez lui, à Bougival. Le maestro nous a reçu au milieu de ses incroyables machines et nous a dévoilé son processus de travail, sa vision de la musique électronique d’hier et aujourd’hui et bien d’autres choses.

Projet pharaonique en deux parties, Electronica rassemble en tout 30 collaborateurs, de Moby à Tangerine Dreams en passant par Cindy Lauper, Hans Zimmer, David Lynch et Jeff Mills. Vous avez bien lu…

Betcpop : Vous êtes en pleine promo pour Electronica I tout en préparant le second opus, comment vous organisez vous ?

Je ne m’organise pas du tout, je vis ça en état de schizophrénie avancée. C’est compliqué de faire un coming-out sur un projet tout en restant focused sur le mixage, sur la partie 2 du même projet. J’ai voulu faire des collaborations et comme tout le monde a dit oui, je me suis retrouvé avec 2h de musique et l’impossibilité de faire ça en un seul album, d’où l’idée de séparer en deux. Mais pas trop loin non plus ! Il s’agit de la même histoire, rien n’est secondaire.

J’ai rassemblé autour de moi 30 collaborateurs, tout âge et tous styles confondus, qui ont en commun une approche organique du son, une patte reconnaissable et qui sont tous un peu en marge du système. Ils ont tous pu être en phase avec le succès, mais n’ont jamais été à la mode, ils ont une dimension intemporelle. Lire la suite

Commenter cet article